Tarnac et Villiers-le-Bel

Maka Kanté et Benjamin Rosoux ont tous les deux été incarcérés à Fresnes : c’est là qu’ils se sont rencontrés. Le premier est poursuivi pour les émeutes de Villiers-le-Bel de novembre 2007. Le second est mis en examen dans « l’affaire de Tarnac ».

Ils publient un article dans Le Monde dans lequel ils disent s’être rencontrés et avoir réfléchi ensemble à la manière dont le gouvernement utilise la justice pour monter leurs procès en affaires politiques. Ainsi Maka Kanté est toujours incarcéré à Fresnes et sert à justifier une politique sécuritaire fondée sur la peur. Les Benjamin Rosoux et autres Julien Coupat sont sous contrôle judiciaire et servent à justifier, par la peur, la diabolisation de l’extrême gauche – de laquelle les Rosoux ou autres Coupat ne se revendiquent pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :